Nous savons tous ce à quoi ressemblerait un budget idéal, chaque facteur étant bien catégorisé dans une ligne qui lui est propre, les chiffres à l’équilibre et la promesse d’une année qui se déroule sans écueil. Mais la réalité est souvent toute autre et 5 paramètres peuvent venir gâcher un budget que l’on considérait carré.

1. S’assurer de la disponibilité future des technologies tierces

Avec le développement des solutions DaaS, IaaS, SaaS, et bien d’autres, les entreprises deviennent dépendantes d’acteurs tiers qui fournissent des solutions de virtualisation. Il est donc important de s’assurer de la force de vos prestataires et notamment de leur capacité de continuité et de reprise d’activité. En procédant ainsi, vous éviterez de devoir changer de prestataire en cours d’année et engendrer des coûts supplémentaires.

 

2. Comprendre toutes vos interdépendances

Applications, plateformes, infrastructures, systèmes, réseaux, toutes ces externalisations créent une véritable toile autour de l’entreprise. Il est très important de comprendre comment un problème technique sur l’un d’entre eux peut affecter toute votre activité. En schématisant bien l’impact de chacun sur le business de votre entreprise, vous serez plus à même de trouver rapidement une solution de back-up en cas de problème.

 

3. Planifier « l’après incident » 

 Quelle que soit l’activité de votre entreprise, plus vous passerez de temps à décider que faire après une faille de sécurité, plus il en coûtera à votre service. Il est bien plus simple de prévoir à l’avance un planning proactif comprenant les process et les mesures à prendre après ce genre d’incident. Vous limiterez le temps perdu ainsi que les erreurs d’inattention liées aux mesures prises dans l’urgence.

 

4. Envisager le système de reprise d’activité pour votre développement applicatif

 Le développement d’applications a généralement lieu dans un lieu à part, sécurisé, sans interruptions ni hacks. Et lorsque l’application est lancée pour de bon, surprise, plus rien ne marche !

Pour gagner en agilité, en temps, et en investissement, les DSI doivent se pencher plus sérieusement sur la possibilité d’intégrer une solution de reprise d’activité dans leur cycle de développement logiciel. En faisant ainsi, le budget représenté par une solution de ce type apparaitra également moins conséquent car il comptera aussi une part du budget du développement applicatif.

 

5. Rester alerte sur la gestion du changement

 Une faible discipline au sein des DSI finit toujours par coûter cher aux entreprises. Les applications, les systèmes, les logiciels évoluent et ne pas suivre la marche de leurs nouvelles versions augmente le risque de hack, de problème système, de portail injoignable, etc.

Pour éviter d’avoir à expliquer une dépense non planifiée il est donc nécessaire pour la DSI d’être rigoureuse quant à la gestion du changement sur tous les aspects IT de son entreprise et de bien l’intégrer au budget.

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

A propos des contributeurs

Atout DSI

Atout DSI met à la disposition des DSI des informations, des conseils et des solutions pour les aider à réussir leurs projets de transformation et à renforcer la performance de leur direction informatique. Atout DSI s’adresse aux dirigeants IT qui cherchent à enrichir leurs réflexions, confronter leur vision et partager leurs expériences de direction informatique. En bref, une communauté d’intérêts pour les DSI qui (se) transforment.

Budget de fin d'année : 5 sujets trop souvent négligés
0.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)

Une réponse

  1. DSI : 5 sujets négligés qui peuve...

    […] Nous savons tous ce à quoi ressemblerait un budget idéal, chaque facteur étant bien catégorisé dans une ligne qui lui est propre, les chiffres à l’équilibre et la promesse d’une année qui se déroule sans écueil. Mais la réalité est souvent toute autre et 5 paramètres peuvent venir gâcher un budget que l’on considérait carré.  […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.