Au début des années 2000, les DSI des plus grandes sociétés françaises lançaient leurs premiers grands programmes de transformations IT. Ces programmes s’inscrivaient généralement sur au moins 5 années en visant une optimisation des coûts via la consolidation des fonctions supports et des socles applicatifs. Un des plus grands défis de ces challenges de transformation IT reposait déjà sur l’adhésion des équipes au projet. Décryptage.

 

La Transformation IT de la DSI, un challenge humain

Bien qu’aujourd’hui de tels projets de transformation IT soient opérés selon une approche différente et une échelle temporelle à la fois plus courte et progressive, quelques enseignements clés ont pu être tirés de ces expériences.

Toute transformation IT des systèmes d’information impactera d’une façon ou d’une autre les modes de fonctionnement de l’entreprise et de sa DSI.

Quel que soit l’impact évalué, il est important d’impliquer les parties prenantes dans la construction des nouveaux systèmes et modes de fonctionnement. En rendant acteurs du changement le personnel de la DSI, l’adhésion sera facilité et la communication des moteurs et des intérêts aux changements sera simplifiée et rendue plus légitime.

Ceci peut ainsi se résumer selon les 4 grands principes suivants :

Composer son équipe projet en incluant des personnels clés reconnus dans l’organisation

Ces personnes pourront jouer le rôle de relais de communication tout au long du programme de transformation IT.
Elles seront aussi, par leur expérience et leurs compétences, une assurance supplémentaire de l’adéquation entre les solutions définies par la DSI et les besoins métiers.

Intégrer les équipes impactées dès le cadrage du projet

Afin d’embarquer le personnel dans la définition des solutions cibles et la démarche de mise en œuvre.
On ne le répétera jamais assez, rendre le personnel acteur de la transformation IT rend légitime et pérennise la dynamique du changement.

 

Communiquer régulièrement et efficacement des objectifs et des résultats

Différents médias peuvent être employés. Selon la culture d’entreprise, il sera intéressant d’exploiter les outils digitaux – réseaux sociaux et blogs internes, sites Intranet – les newsletters et e-mailings.

Ceci ne remplace pas la nécessité de l’organisation de réunions d’information qui offrent un rapport plus direct avec le personnel.

Savoir reconnaître et valoriser la contribution de chacun aux métiers de l’entreprise.

Reconnaître la valeur des personnes dans l’entreprise, c’est légitimer leur poste et leur fonction. Ceci devient d’autant plus important dans les programmes de transformation IT qui amènent souvent des modifications, si ce n’est des remises en question, de certaines fonctions.
Cette reconnaissance ne passe pas uniquement par une rétribution financière ; l’organisation Evènements de communauté réunissant le personnel et la reconnaissance publique de la valeur apportée jouent une part importante dans cette valorisation.

 

Cette adhésion s’articulera selon un plan d’accompagnement au changement et un pilotage opéré depuis le cadrage du programme jusque son déploiement. Grâce à votre relationnel avec les métiers de votre entreprise vous pourrez construire une stratégie SI efficiente et durable, au service de la transformation IT.

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

Une réponse

  1. Faire adhérer ses équipes &agrave...

    […] Au début des années 2000, les DSI des plus grandes sociétés françaises lançaient leurs premiers grands programmes de transformations informatiques. Ces programmes s’inscrivaient généralement sur au moins 5 années en visant une optimisation des coûts via la consolidation des fonctions supports et des socles applicatifs. Un des plus grands défis de ces challenges de transformation reposait déjà sur l’adhésion des équipes au projet. Décryptage.  […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.