La maturité d’Internet, l’arrivée du cloud et de la mobilité induisent des transformations importantes dans les usages et l’utilisation des logiciels. Une révolution s’effectue aujourd’hui dans le monde des logiciels de gestion de projets : la montée en puissance de nouveaux outils 100% web et collaboratifs.

Afin d’en savoir plus sur les perspectives apportées par ces nouveaux entrants, j’ai interviewé les dirigeants de Planzone et One2Team, 2 solutions nouvelle génération et vous livre ici leurs constats et ambitions…

 

Quand la gestion de projet est plus complexe que le projet…

En introduction je voudrais tout d’abord vous parler d’une histoire vécue. En effet, quel chef de projet n’a pas un jour utilisé un outil tel que MS Project (par exemple) afin d’avoir une vision d’ensemble de son projet, et espérer,  pouvoir suivre au plus près  la consommation des ressources et l’avancement des tâches – et pouvoir souffler après un si long et fastidieux paramétrage.

Et je ne parle pas ici du temps passé à mettre à jour les feuilles de ressources, l’obligation de jongler en permanence avec différents outils : Excel pour les feuille de temps, MS Project pour le PERT, la Gantt, le chemin critique et la maj de l’avancement, l’intégration avec la messagerie, l’utilisation de Sharepoint si on veut centraliser la communication et le stockage des documents.

…. En bref 80% du temps de PMO passé à collecter et fusionner des données et des synthèses basées sur le passé et non sur le temps réel, des centaines de mails échangés, avec un projet qui dérive souvent plus vite qu’on ne peut le voir arriver, un reporting qui a toujours un temps de retard et se base souvent sur des données obsolètes, et une gestion des risques plutôt approximative.

Mais plus sérieusement, peut-on aujourd’hui se fier à un outil qui existe depuis plus de 30 ans et a été conçu à l’origine sous DOS ?!

 

Alors quelles alternatives peut-on en attendre ?

Les logiciels de gestion de projet Open Source ? Ils restent très confidentiels en France.
Les outils de pilotage de projet nouvelle génération en mode Saas ?  C’est la révolution qui est en marche.

D’ailleurs le Gartner ne s’y est pas trompé qui dès 2012 a repositionné son Magic Quadrant sur ce domaine. Il ne prend en compte aujourd’hui que les «  Cloud-Based IT Project and Portfolio Management Services », alors qu’en 2010 il analysait encore l’ensemble du marché « IT Project & Portfolio Management ».

 

Comment les nouveaux entrants s’organisent-ils ?
Pourquoi repenser les outils ?
Quels réels bénéfices apportent-ils ? Qui sont leurs clients ?

Voilà l’éclairage que j’ai souhaité vous apporter en interrogeant tour à tour 2 de ces éditeurs.
Voici mon premier entretien avec Hervé Laumonier (CEO de One2Team).

 

- Pouvez-vous nous présenter One2 Team en quelques mots et nous donner votre vision des nouveaux enjeux de la gestion de projet ?

One2Team est une solution Saas de Pilotage de projets nouvelle génération favorisant la collaboration et la mobilité afin de sécuriser le succès opérationnel des projets complexes et stratégiques.

Mon constat est que jusqu’ici, les outils traditionnels ont toujours essayé de gérer les projets un peu comme on gère une chaîne de production : un enchaînement de tâches effectuées par des ressources selon un planning prédéfini, avec une vision basée sur les charges et non sur le résultat à atteindre.

Or dans un projet, il ne s’agit pas de machines, le facteur humain et la nécessaire collaboration de toutes les parties prenantes pour concourir à un résultat commun engendrent presque aussitôt des aléas qui rendent obsolète le joli planning initial. En fait, les projets n’aboutissent pas principalement pour des problèmes de coordination, collaboration et d’anticipation.

De ce fait l’outil de gestion de projet devient alors souvent « une machine à excuses », qui permet d’expliquer la raison des retards à répétition.

Notre ambition est de changer de paradigme en offrant un outil permettant d’avoir une vision temps réel et non un reporting sur des faits passés, et d’aider chacune des parties prenantes d’un projet à mieux faire son travail. En bref, augmenter le taux de réussite des projets ainsi que la productivité des équipes.

 

- Comment ?

  • En décloisonnant l’information : le cœur de l’outil est une plateforme collaborative permettant de partager l’information en toute transparence et en temps réel
  • En pilotant par les résultats et en responsabilisant chacun sur ses propres tâches
  • En se concentrant sur les risques et en anticipant les goulots d’étranglement
  • En mettant en place un véritable réseau social à l’intérieur de chaque projet

 

- Pourquoi ça marche ?

Parce que l’outil apporte beaucoup de valeur ajoutée dans le quotidien d’un projet.

Ainsi au bout de quelques semaines d’utilisation, la question de la transparence qui faisait peur à certains au début ne se pose même plus, chacun joue le jeu, sait ce qu’il a à faire chaque jour, le manager dispose d’un point  de vue instantané sur l’avancement …

En conclusion, Hervé Laumonier m’a confié quelques secrets : « La clé, c’est l’interface utilisateur, on y travaille sans relâche, car cela permet d’avoir une ergonomie intuitive, un apprentissage naturel et rapide et surtout  de donner le moyen aux équipes de collaborer avec enthousiasme ».

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

2 Responses

  1. Gestion de projet : Peut-on enfin se passer de ...

    […] La maturité d’Internet, l’arrivée du cloud et de la mobilité induisent des transformations importantes dans les usages et l’utilisation des logiciels. Une révolution s’effectue aujourd’hui dans le monde des logiciels de gestion de projets : la montée en puissance de nouveaux outils 100% web et collaboratifs.  […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.