Les enjeux et stratégies numériques spécifiques à différents secteurs et métiers sont source d’inspiration pour tous les DSI. Après avoir listé les enjeux des DSI de l’industrie pharmaceutique, nous continuons notre exploration des spécificités sectorielles de la santé, avec les témoignages de DSI du secteur médical et médico-social (Hôpitaux, cliniques et EHPAD, établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Un secteur qui bouge vite, aussi bien pour des causes structurelles que par sa volonté d’innovation et d’excellence de service.

Merci aux DSI qui ont participé à ce dossier : Olivier Boixière (Vivalto Santé), Jérôme Zanusso (Médipôle Garonne), Anne-Lise Lemoine (Groupement Hospitalier de Territoire Nord-Ouest Vexin Val d’Oise).

 

Sommaire

 

La première partie de ce dossier « Santé » explore deux leviers de transformation du secteur : la concentration des acteurs (aussi bien publics que privés), et l’impact de la digitalisation du parcours patient.

La seconde partie est dédiée aux choix d’internalisation ou d’externalisation des DSI de la santé. Une démarche qui amène aussi des stratégies de collaboration entre les établissements de santé / soins, les éditeurs spécialisés et les startups.

Enfin la troisième partie s’intéresse à l’enjeu de la mobilité dans les hôpitaux, cliniques et EHPAD, au service des professionnels de santé mais aussi des patients et familles.

 

Partie 1 : les leviers de transformation du secteur de la santé

 

Un contexte de concentration et de mutualisation

Le secteur hospitalier public se restructure depuis 2016 dans le cadre des plans régionaux de Groupement Hospitalier de Territoire (GHT), prévus par la loi de modernisation du système de santé.

Les DSI du secteur n’ont pas le même rôle, qu’ils soient DSI d’un établissement pilote ou bien d’un établissement « rattaché » à un établissement pilote.  Car l’objectif du GHT est de converger le Système d’Information sur le GHT : rationnaliser et uniformiser les infrastructures et les pratiques autour d’un établissement pilote, et donc d’un DSI pilote.

 

Dans le secteur privé, les stratégies de croissance externe se multiplient 

Illustration avec VIVALTO SANTE, leader du Grand Ouest et 4ème acteur au niveau national dans le domaine de l’hospitalisation privée avec 21 établissements. En 2017, 3 établissements ont été intégrés, et cette croissance devrait se poursuivre sur 2018.

« L’intégration et l’internalisation des domaines SI dans un contexte de forte croissance externe est notre défi numéro 1, » explique le DSI de VIVALTO SANTE, Olivier Boixière. « Nous avons fait le choix de la rationalisation de nos outils autour d’éditeurs de logiciels clés. Notre objectif principal est de générer de la valeur, d’innover et de rendre la DSI et les établissements plus efficients. »

Une direction de l’innovation transverse a été créée au sein du groupe, pour porter des projets d’applications patients ou de télémédecine ainsi que des projets soutenus dans le cadre du programme de financement public « Hôpital numérique » comme la prescription électronique alimentant le plan de soins.

 

Un autre levier de transformation pour les établissements indépendants : la collaboration

Dans le secteur privé, un autre mode de collaboration est également possible comme le montre l’exemple de Clinavenir, l’alliance de 6 cliniques privées indépendantes de Midi-Pyrénées. Chaque DSI reste maître de ses budgets et de ses choix mais le travail collaboratif est de mise lorsqu’il est bénéfique à tous.

« Les DSI peuvent ainsi négocier en commun certains contrats fournisseurs, et partager leur veille », explique Jérôme Zanusso, responsable informatique de Médipôle Garonne, membre de Clinavenir.  « Le chantier RGPD est également traité en commun au sein de l’alliance et pour les établissements ayant les mêmes logiciels. »

 

Au cœur de la transformation de la santé :  la digitalisation du parcours patient

Les DSI du secteur de la santé doivent faire face à une question centrale : « comment faire en sorte que le patient ait une relation privilégiée avec son praticien et son établissement. » La réponse est liée à la digitalisation du parcours patient.

Comme l’explique Olivier BOIXIERE, « le dossier d’admission est une liasse de documents anxiogènes. La démarche que nous mettons aujourd’hui en place est celle du PRM (Patient Relationship Management) afin de simplifier l’admission, de mieux les connaitre et de répondre à leurs demandes. »

Chez VIVALTO Santé, la DSI est également en cours de déploiement d’une application mobile pour digitaliser les étapes d’admission et développer des services amont-aval pour les patients.

Même démarche chez Médipôle Garonne, et les cliniques de l’alliance Clinavenir : « Notre priorité est d’améliorer l’expérience patient avec une plateforme d’échange entre le patient et la clinique. Nous avons retenu la solution MyPop de Web100T qui s’intègre à notre progiciel de gestion administrative, de facturation et de PMSI (Programme de médicalisation des systèmes d’information : un outil de suivi et de planification de l’activité d’un établissement de santé). »

 

Et demain ?

Dans le secteur médical, les innovations s’appuieront aussi sur le big data, le machine learning, l’Intelligence artificielle et le développement de l’IOT. Le Machine Learning est notamment employé pour optimiser et améliorer le codage et le suivi de la réalisation des actes de soins, selon les codes de classification GHM (Groupe Homogène de Malades).

Autre chantier à venir : la médecine préventive, qui s’appuie sur le calcul des prédictions de vie à 2/5 ans et la recommandation des traitements pertinents. Dans ce domaine, VIVALTO SANTE travaille notamment avec les données des centres anticancer.

Partie 2

3 choix pour les DSI de la santé : internaliser, externaliser et collaborer

 

Partie 3

 La mobilité au service des professionnels de santé, des patients et des familles

 

 

Envie de commenter cet article ou de nous proposer votre propre témoignage ? Inscrivez-vous sur Atout DSI !

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.