Pourquoi consacrer un article d’Atout DSI à la problématique de la communication vidéo ? Parce que la communication et le marketing font désormais partie de l’arsenal d’influence de la DSI, et qu’avec plus de neuf internautes sur dix qui en consomment, la vidéo est devenue un mass média dans le média (Etude Mediametrie/IAB 2016). Une démarche vidéo qui peut être utile autant pour sensibiliser des collaborateurs en interne sur un des projets de la DSI que pour mettre en avant à l’extérieur de l’entreprise sa démarche globale d’innovation !

 

L’intérêt de la vidéo dans une stratégie de communication

Les principaux avantages du format vidéo sont de pouvoir incarner des concepts (avec de vrais gens devant la caméra ou une animation !) et de faciliter la compréhension et la mémorisation. En effet un individu mémorise 20% de ce qu’il entend et 30 % de ce qu’il voit et retient 70% de ce qu’il voit et entend. A condition bien sûr d’adapter la durée de la vidéo à son auditoire et à l’intérêt du contenu !

 

La Checklist du DSI, avant de se lancer dans un projet de communication vidéo

sylvain favre DSI CTO - Atout DSINous avons demandé conseil à Sylvain Favre, DSI en temps partagé, pour compiler cette checklist « vidéo » pour DSI. C’est en effet lui qui a piloté la captation vidéo des 90 conférences et ateliers de BlendWebMix, événement de référence de l’écosystème web organisé en novembre dernier à Lyon par l’association « La cuisine du web », l’Université de Lyon et le Le Clust’R Numérique. 

 

#1 : Préparez votre cahier des charges

Pensez votre projet vidéo comme un projet IT ! Revenez aux fondamentaux de la conduite de projet : la première étape doit donc être d’établir votre cahier des charges avec votre équipe, en écoutant aussi vos clients internes, et les opérationnels s’ils sont impliqués dans le projet. Comme pour tout projet informatique, bien comprendre les besoins en amont est crucial !

 

#2 : Décidez de ce que vous pouvez faire vous-même ou de ce que vous externaliserez

Les techniques (de captation et streaming) ont beaucoup évolué, ce qui donne les moyens de faire beaucoup de chose avec plus ou moins de budget. Tout dépend du rendu final que vous voulez obtenir, et des ressources dont vous disposez en interne. En n’oubliant pas qu’avoir en interne des caméras de grande qualité ne rend pas cinéaste pour autant !

 

#3 : Vidéo enregistrée ou vidéo live, évaluez les différentes contraintes

Pour BlendWebMix 14 personnes étaient mobilisées sur 2 jours pour la captation de 90 conférences et le montage temps réel des flux live (disponible désormais sur la chaine Youtube de l’événement). Une captation vidéo live nécessite bien sûr un maximum de réactivité en cas d’incident et influencera le choix du prestataire à sélectionner. Car une caméra c’est une personne mobilisée, un montage live c’est un monteur qui aura aussi besoin d’une salle dédiée. Si l’évènement se déroule sur plusieurs jours la rotation des équipes est aussi à anticiper.

 

#4 : Choisissez le mode de diffusion en fonction de votre cahier des charges et de votre budget

Youtube Live (Google) : streaming gratuit, durée illimitée, postage automatique sur Youtube (avec outils de montage simples inclus). Il suffit de démarrer une session en live stream. En fonction de votre dispositif et budget) l’image peut venir d’une webcam ou d’un pc envoyant un flux brut ou mixé en live.

Facebook Live : gratuit aussi, mais limité à 4 heures de flux. Si votre événement ou contenu est plus long vous devrez créer plusieurs flux et risquez donc de perdre en route une partie de votre audience.

Périscope (Twitter) :  gratuit et sans limite de durée. C’est un réflexe que prennent désormais les participants de conférences et événement pour le diffuser en live mais aussi pour conserver un flux. Si la qualité « mobile » vous suffit vous pouvez à minima investir dans un trépied et un micro. Ce n’est pas une solution que nous avons utilisée pour BlendWebMix car notre cahier des charges était une vidéo de qualité professionnelle, notamment pour valoriser nos partenaires, et nous avions donc un budget associé.

A noter que si vous ne proposez pas un flux vidéo de votre événement ce sont les spectateurs eux même qui pourront avoir le réflexe « Périscope » et le partager sur les réseaux sociaux. A vous d’évaluer l’impact sur l’image de votre événement et sur votre bande passante wifi !

Si vous voulez suivre la prochaine édition du BlendWebMix, rendez-vous à Lyon le 26 et 27 octobre 2017, ou devant votre ordinateur pour suivre la captation vidéo !

 

Pour aller plus loin 

Si en tant que DSI vous n’êtes pas encore convaincu de l’utilité de s’intéresser aux techniques et moyens de communication, notamment vidéos, nous vous invitons à découvrir les nombreux témoignages de DSI que nous avons pu recueillir notamment à l’occasion des Trophées du Marketing de la DSI, organisés par Talisker, et lors de l’atelier « Communication de la DSI » que nous avions organisé avec la DSI d’Heineken.

 

 

 

Envie de commenter cet article ou de nous proposer votre propre témoignage ? Inscrivez-vous sur Atout DSI !

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.