Les DSI sont des moteurs de croissance pour les entreprises, preuve à l’appui. C’est ce que révèle l’étude publiée mi-mars par le Centre de recherche sur les systèmes d’information du MIT (Massachusetts Institute of Technology), menée auprès de plus d’un millier de sociétés cotées en Bourse et réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard de dollars.

Les DSI deviennent de véritables piliers pour les conseils d’administration

Les DSI et directeurs techniques en ont sous le pied côté compétences aussi bien technologiques que métier, nous le savons bien. L’étude souligne que les DSI et les CTO ont beaucoup à offrir au conseil d’administration. Si une entreprise a besoin d’accroître ses connaissances dans les technologies ou d’engager une transformation digitale, elle a tout à gagner à intégrer des DSI dans son conseil d’administration.

L’étude révèle ainsi le bénéfice des entreprises qui intègrent des DSI au sein de leur conseil d’administration. Pour Stephanie Woerner, chercheuse au CISR du MIT Sloan, « les administrateurs de conseils d’administration bien informés sur le plan numérique comprennent l’impact des technologies numériques sur le succès des entreprises au cours des dix prochaines années. […] Cela se reflète dans les résultats financiers ».

La croissance de ces entreprises en hausse

Peu de conseils d’administration comptent des membres avec des compétences techniques et technologies tels que des directeurs techniques ou des DSI.

Sur 1 333 sociétés cotées en bourse et dont les revenus dépassaient 1 milliard de dollars, environ 24% avaient des DSI membres dans leur conseil d’administration. Selon l’étude, ces entreprises ont enregistré une croissance de leurs revenus sur trois ans de 17,6% en moyenne, contre 12,8% pour les autres. Concernant les conseils d’administration composés d’au moins trois experts en technologie, on note un rendement des actifs supérieur de 34%.

Avec des résultats qui prouvent l’influence positive des DSI impliqués dans la gouvernance de l’entreprise, les conseils d’administration de grandes entreprises auraient donc tout à gagner à s’ouvrir davantage aux profils technologiques.

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.