Alors que les investissements IT devraient, en 2017, s’inscrire dans une dynamique de croissance, Atout DSI fait le point sur les priorités en la matière pour les DSI.

 

Priorité #1 en 2017 : la chasse aux coûts d’infrastructure

Selon une enquête IDC/Syntec Numérique, en 2017, 64% des DSI font de la réduction des coûts d’infrastructure une priorité, soit 12% de plus qu’en 2016. Les investissements dans des projets de Cloud privé et public représentent respectivement une priorité pour 58 % (+ 12%) et 52% (+6%) d’entre eux. Enfin, 62% des DSI entendent se pencher sur le support aux innovations métiers (contre 57% l’an passé). Des priorités qui pourraient permettre au marché de l’IT d’enregistrer une croissance de 3% de son activité en 2017.

Des tendances que confirment le premier baromètre des projets et des investissements IT des PME&ETI en France de Percy Miller. Selon ses résultats, les entreprises devraient en 2017 concentrer leurs investissements dans le Cloud (+42%), la dématérialisation (+11%) et le big data et la business intelligence (+61%). « Ces trois sujets vont devenir incontournables dans les entreprises et feront plus que jamais partie du quotidien des services IT en 2017 », confirme Arnaud Proust, fondateur et PDG de Percy Miller.

 

Priorité #2 : la sécurité

Par ailleurs, la sécurité ne devrait pas être en reste. En effet, dans le contexte actuel de digitalisation et de dématérialisation croissante, où le Cloud, l’Internet des Objets, la Mobilité ou encore le Big Data modifient profondément et constamment le fonctionnement des entreprises, les risques de faille de sécurité ne cessent de s’intensifier. Face à ce constat, selon l’enquête  » Enjeux Cyber  » menée par Deloitte en 2016, 55% des entreprises interrogées annoncent un budget consacré à la cybersécurité en augmentation pour l’année prochaine.

Une tendance sécuritaire qui doit aussi se penser plus globalement dans un contexte de résilience, sujet que vous pouvez approfondir avec ce précédent article : 6 moments clés pour parler de la résilience.

 

Priorité #3 : prioriser toutes les autres priorités pour répondre au Time to Market !

Lors d’une interview accordée à nos confrères de la Revue du Digital en octobre dernier, Frédéric Gimenez, DSI de Total déclarait ainsi que « les défis IT de son entreprise en 2017 concerneraient entre autres, l’IoT, l’analyse de données, le Cloud, les APIs, la sécurité des systèmes d’information des sites industriels, l’espace de travail des collaborateurs et les startups ».

« Au-delà des technologies en elles-mêmes, ce qui ressort comme un enjeu majeur est, à mon sens, le Time To Market, analyse Fabrice Noël, DSI de SODEXILe business est difficile, nous avons besoin d’être réactifs et agiles. La mission d’une DSI consiste alors à répondre rapidement aux demandes et attentes des acteurs et collaborateurs de l’entreprise. C’est pourquoi nous devons nous appuyer sur des experts. Face au bouillonnement technologique qui nous environne, il faut avoir un œil critique sur l’innovation et rester concentré sur nos besoins métiers ».

 

Envie de commenter cet article ou de nous proposer votre propre témoignage ? Inscrivez-vous sur Atout DSI !

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

3 Responses

  1. Guillaume Guersan

    Réduction des coûts d’infrastructure, pour mieux investir autre part, sur des besoins de sécurité ou le traitement de données, ça me semble aller dans le bon sens !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.