Toutes les composantes de l’économique numérique bouleversent les schémas les plus anciens, y compris ceux des métiers de la communication et du marketing, eux aussi en pleine disruption. Une mutation qui pose des défis en termes de choix et d’intégration des nouvelles technologies, de compétences et de sécurité que les DSI doivent savoir relever.

Au menu pour le DSI : de la data, des labs, et de la transversalité. Et pour se challenger : les Trophées du Marketing de la DSI 2017, 4ème édition ! (Détails en fin d’article)

 

Digital, omnicanal, mobile, social média, vidéo, data, e-CRM…, les nouvelles technologies au service de la communication et du marketing ne connaissent pas de limite. Une créativité technologique sur laquelle rebondissent les agences, toujours à l’affût des innovations. Nombreuses sont ainsi celles qui ont pris le virage du digital faisant le choix, selon leurs spécificités métiers, de capitaliser sur tout ou partie de ces nouvelles technologies.

Pierre Calmard, président de l’agence iProspect l’explique en ces termes à nos confrères de Petit Web « Notre métier se déplace sur la stratégie, le conseil et la mise en œuvre. La big data et l’intelligence artificielle vont précipiter la fusion entre média et CRM. »  La donnée est donc le graal et l’on assiste dans les agences à un renforcement des compétences data. A noter ainsi en 2016 le rachat de Remind par PHD (Omnicom) pour créer RemindPHD (qui gère le budget media du groupe Volkswagen avec une forte composante digitale) et le rachat de Fullsix par Havas Media pour lancer Fullsix media autour d’une stratégie résumée par « Digital First, data driven ».

 

Tous les métiers de la communication et du marketing sont concernés

Une mutation que les directions de la communication, dans les entreprises, commencent également à connaitre. En effet, d’après l’étude « Les Dircom du futur » de Wiztopic publiée en novembre dernier, la profession se transforme. 64% des directeurs de communication interrogés déclarent ainsi avoir un plan de digitalisation, 16% déclarent ne pas en avoir et 20% « y travaillent ».

Selon cette étude, les directions de la communication sortent par ailleurs d’une situation de relative indépendance vis-à-vis d‘autres directions et prennent progressivement en main la conduite de fonctions qui étaient partagées, comme la marque employeur ou encore la communication auprès des investisseurs. Pour preuve de cette « transversalité », 75% des directions de la communication déclarent échanger souvent ou de temps en temps avec la DSI à propos des technologies métiers.

 

Les DSI, partenaires des communicants

Des échanges avec les DSI d’autant plus importants que les communicants se trouvent actuellement face à un double défi : maîtriser les nouveaux métiers et outils digitaux tout en restant compétents et créatifs en matière de stratégie de communication.

La DSI a donc une belle carte à jouer si elle est capable de guider les communicants sur le choix des technologies et des solutions les mieux à mêmes de soutenir leur créativité et d’anticiper les évolutions de leur métier.

Les ressources humaines sont un autre levier fort pour le DSI qui pourra accompagner le recrutement de nouvelles compétences nécessaire à la transformation numérique (community managers, Trafic Managers, Web designers, User Experience Designers, Data Analysts, Data Scientists… data stewarts).

 

Le lab comme outil partagé d’innovation

Les médias et les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) se sont aussi lancés dans la bataille de l’innovation « marcom », en créant des « labs » et des « content factories ». Pour conseiller ses clients annonceurs sur leurs créations, Google a ainsi créé son « Zoo » et Facebook son Creative Lab.

Les DSI les plus communicants se sont déjà emparé avec succès de cette méthode du Lab (à lire à ce propos les conseils du DSI et CDO Christophe Stern « DSI, anticipez le lab avant de vous le faire imposer »). Le vrai défi sera à présent pour le DSI de continuer à travailler de façon transversale avec les autres directions métiers et directions innovation de l’entreprise, en tant que facilitateur de l’innovation.

 

Pour aller plus loin : participez aux Trophées du Marketing de la DSI 2017

Votre DSI a créé un Lab ou une initiative marketing / communication qui lui a permis de se rapprocher de ses utilisateurs ? Vous avez réussi à communiquer en interne des initiatives originales de la DSI ? A présent, communiquez-les à vos pairs !

En effet Atout DSI soutient à nouveau en 2017 les Trophées du marketing de la DSI, organisés par Talisker Consulting. (Retrouvez ici nos enseignements des Trophées 2016).

Pourquoi participer à ces trophées ? Car communiquer permet aux DSI de valoriser les projets, quels que soient leur taille, mais aussi les équipes, et de challenger ses méthodes face à celles de ses pairs. Réalisations pouvant être présentées (liste non exhaustive) : plan de communication, catalogue de service, communication projet ou institutionnelle, organisation de la relation métiers/DSI, stratégie marketing globale.

Candidatures ouvertes à partir du 15 mars 2017 :  détails et formulaire d’inscription.

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

2 Responses

  1. Nicolas Durand

    Un article très informatif, surtout sur les DSI. L’évolution de la technique de communication et de marketing à créer plusieurs emplois, mais aussi certains métiers aussi se transforme et d’autres sons de moins en moins fréquenter. Mais peu importe le secteur d’activité il est important d’avoir de bons managers. Le DSI doit être créatif pour pouvoir prendre en charge l’innovation des services numériques ou de gérer outils digitaux avec compétence et stratégiques. Merci pour ses informations très utiles.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.