Le 11 janvier dernier, nous organisions une soirée Mentorat DSI avec les DSI de la promo 4 (2017-2018) ainsi que d’anciens Mentors et Mentorés.

Au programme, deux activités :

2017-Atout BSI-4232Un atelier de co-création autour de thèmes stratégiques pour les DSI. C’était l’occasion de faire découvrir aux DSI le « World Café » : une méthode de « brainstorming » ou « intelligence collective » qu’ils pourront ensuite utiliser avec leurs équipes.

Le« World Café » : des discussions en micro-groupes de 5 personnes maximum, autour d’une table, centrée sur une question concrète. Changement de table toutes les 15 minutes pour permettre aux participants de réfléchir sur plusieurs sujets, et aux sujets de mûrir au fur et à mesure des groupes. A la fin, mise en commun des échanges avec un DSI rapporteur pour chaque thématique.

 

2017-Atout BSI-4680

Un atelier ludique animé par l’association Accessijeux, dédiée à l’accessibilité des jeux de société pour les déficients visuels (et qui vient de développer la première application Smartphone et tablette d’aide de jeux pour déficients visuels).

Plusieurs DSI en ont profité pour tester des jeux « à l’aveugle » avec des bandeaux, ce qui demande concentration et confiance : pas facile au début d’attraper les mains d’un confrère ou d’une consœur à la recherche de son pion !

 

 

La co-création pour innover ensemble

 

Les 5 thèmes sur lesquels ont planché les DSI lors du « World Café » font partie des thèmes fil rouge que nous traiterons en 2018 sur Atout DSI.

 

Impulsion innovation

Les DSI ont profité de cet atelier pour partager leurs bonnes pratiques de veille innovation, aussi bien autour des technologies (IOT, Machines Quantiques, IA, etc.) que des nouveaux modes d’organisation et de collaboration (une lecture recommandée : « Reinventing organizations », par Frédéric Laloux). Car le DSI est aujourd’hui un moteur fort et transverse de l’innovation au sein de l’entreprise, même s’il n’a pas forcément vocation à en être le pilote. Un thème également rappelé lors de la soirée du DSI de l’année le 17 janvier dernier par Emmanuel Gaudin, CIO de Lagardère, et président du groupe de travail Open Innovation du Cigref (Etude à télécharger sur le site du Cigref).

 

Nouvelles méthodes de développement et de production

Car la production informatique doit aussi savoir s’adapter aux changements. Parmi les questions auxquels les DSI doivent répondre : comment faire se rapprocher les équipes de développement et de production ? (Un sujet que nous avons abordé dans cet article : Talents et compétences : du développeur à l’architecte applicatif). Comment passer au DevOps pour rapprocher le développement des utilisateurs ? Comment équilibrer son budget avec des ressources internes et externes ?

 

Création de valeur par la data

Pour les DSI, avant de parler de création de valeur par la data, il faut se poser la question de la définition de cette valeur. Ensuite viendront les questions sur les outils, les compétences nécessaires et la place de ces compétences dans l’entreprise. Autre question sensible : dans un contexte de GDPR/RGPD, où placer le DPO (Délégué à la protection des données ou Data Protection Officer), une fonction qui ne dépend pas nécessairement de la DSI.

 

Nouveaux usages et mobilité, du collaborateur au consommateur

L’enjeu principal : la nécessité d’adopter une démarche centrée sur le client ou l’utilisateur, de plus en plus mobile. 99% des 18-24 ans sont aujourd’hui équipés d’un smartphone. Après le Know Your Customer (ou KYC), les amateurs d’acronymes se réjouiront aussi de la proximité de ce sujet mobilité avec les enjeux du BYOD (Bring Your Own Device) et même du BOYA (Bring Your Own Application) !

 

Infrastructures : build, run and dream !

Un sujet important car il est au croisement de tous les autres (Cloud, sécurité, mobilité, innovation…) et les rend possibles. Mais comment l’infrastructure pourrait-elle faire rêver ? Par l’automatisation, la mise à disposition de données analysées, l’optimisation par le clustering, et plus de valorisation et de formation des ressources humaines de la DSI. Enfin, le véritable enjeu de l’infrastructure n’est pas que technique, mais aussi business, avec une démarche de « résilience » et de « Business impact analysis » expliquée aux métiers.

 

Nous développerons ces sujets dans de prochains articles et témoignages de DSI, n’hésitez donc pas à nous contacter si vous souhaitez partager votre expertise et devenir partenaire.

 

Envie de commenter cet article ? Inscrivez-vous sur Atout DSI !

 

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.