Les 18 19 Novembre dernier se tenait à Paris le salon de l’ IT EXPO où nous étions présent afin d’en savoir un peu plus sur tendances du marché de l’IT pour 2015 et plus .

Nous avons assisté à la conférence portant sur « Les métiers IT de demain » où intervenaient Christophe Leray ( DSI du PMU ), Edouard Normand ( DRH chez HP ) et Christian Martin ( Fondateur de wITkey ), animés par Jérôme Brun (Syntec Numérque).
Aujourd’hui, les nouvelles technologies révolutionnent les métiers de l’IT en les faisant passer du physique au virtuel, des cycles longs aux cycles courts, du pilotage à l’automatisation… Toutes ces transformations impactent aussi les métiers en les faisant muter, disparaitre ou émerger. Chacun s’est exprimé et à afin d’apporter son expérience sur ces transformations.
Voici ce qu’on a retenu, en 5 points clés !

1. La DSI se rapproche du Front Office

Christophe Leray démarre en expliquant que la Direction des Systèmes d’Information passe progressivement du back au front office, parce que les pratiques changent. Avec la digitalisation du marché l’entreprise a des besoins grandissants en termes de processus internes informatisés, que cela soit pour la production, la logistique, le stock, la comptabilité, les ressources humaines, etc… L’intégration de la DSI se fait donc de plus en plus tôt dans tous les projets métiers.
Bien que le Front office ne soit pas pour autant mis de côté, les pratiques métiers changent et se digitalisent, avec pour conséquence une DSI qui doit  intégrer des compétences techniques mais aussi business dans ses approches, tout en s’armant d’un panel de prestataires et fournisseurs de confiance.

2. Une durée de vie des projets applicatifs réduite

Auparavant, lorsqu’un ingénieur était formé à son métier,  il apprenait à avoir une vision à long terme des solutions ou applications qu’il concevait.
Aujourd’hui la durée de vie des projets IT et des applications est réduite, vite remplacés par de nouvelles technologies.
Prenons l’exemple des applications mobiles qui ont en moyenne une durée de vie de 2 ans. Il est donc important pour la DSI d’évoluer en parallèle des technologies en mettant en place l’équipe la plus qualitative qu’il soit. Car aujourd’hui, même si les écoles commencent à intégrer ces nouvelles méthodes de conception IT dans la formation des équipes de demain, il faut faire évoluer rapidement sa posture et prévoir des cycles d’évolution plus courts.

3. Un nouveau type de chef de projet

Aujourd’hui, le rôle du chef de projet IT évoluent (nous en parlions d’ailleurs ici et ici).  e chef de projet tend à être remplacé par un profil de coordinateur des différentes expertises. « Ce rôle consiste à être le garant de la méthode, c’est-à-dire à  pousser l’équipe à se remettre en question sur le plan de l’organisation. On attend de lui de pointer les problèmes d’organisation, mais également de participer à leurs résolutions ».

Les projets de la DSI évoluent et tendent à se complexifier, il faut donc une équipe intégrant des experts des méthodes IT autant que des technologies pour une meilleure coordination et une meilleure connaissance des besoins métiers.
«  La confiance n’exclut pas le contrôle »  – Edouard Normand

4. Des développeurs à nouveau valorisés

Par le passé,  le rôle des développeurs a souvent été oublié, vus comme de simples exécutants. Aujourd’hui, cette vision évolue car sans eux, il devient difficile de développer et d’intégrer correctement les nouvelles technologies.

 « A chaque nouvelle technologie, on nous vend un remplacement et l’obsolescence des précédentes. Alors que non, ces nouvelles technos viennent ajouter de nouvelles options aux précédentes, et donc de nouvelles possibilités techniques ».Christophe Leray.

On prévoit donc une valorisation du poste de développeur, principalement sur l’applicatif métier.
On notera l’exemple de Winamax, conçu par des développeurs tous joueur de poker. C’est l’alliance entre l’excellence technique et de la connaissance métier/utilisateurs qui a fait le succès de la plateforme.

5. Le cloud impacte le rôle des Admin Sys

L’arrivé du cloud est venue perturbercertains rôles de la DSI, comme celui des Admin Sys. Néanmoins comme le dit Christophe Leray «  Le cloud n’est pas la solution à tout ».
Pour optimiser et encadrer au mieux ce passage au cloud, il faut être en mesure de définir une réelle stratégie d’entreprise, définir  s’il est bien vecteur de business. Car l’un des principaux échecs de la mutation vers le cloud est le manque d’accompagnement.
Et c’est là-dessus que les Admin Sys peuvent débrayer. En se positionnant  sur l’accompagnement structurel, une meilleure gestion des prestataires, une maitrise parfaite du sujet, les administrateurs systèmes trouveront leur place dans la DSI de demain.

En conclusion, on peut retenir  un message positif de ces différentes interventions. C’est bel et bien l’innovation technologique et sa complexité qui viennent modifier les rôles dans la DSI et créer de nouveaux emplois. L‘obstacle majeur du DSI est la transformation de ses équipes et l’évolution des compétences existantes : Prévoir des cycles le renouvellement des postes et des compétences plus courts afin d’accompagner l’ émergence de nouvelles technologies.

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

A propos des contributeurs

Atout DSI

Atout DSI met à la disposition des DSI des informations, des conseils et des solutions pour les aider à réussir leurs projets de transformation et à renforcer la performance de leur direction informatique. Atout DSI s’adresse aux dirigeants IT qui cherchent à enrichir leurs réflexions, confronter leur vision et partager leurs expériences de direction informatique. En bref, une communauté d’intérêts pour les DSI qui (se) transforment.

Quels seront les métiers IT de demain en 5 points
0.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Votes)

2 Responses

  1. Quels seront les métiers IT de demain en...

    […] nous étions à l’ IT EXPO et avons assisté à la conférence portant sur « Les métiers IT de demain ». Les nouvelles technologies révolutionnent les métiers IT de la DSI en les faisant muter, disparaitre ou émerger. Voici ce qu’on a retenu, en 5 points clés !  […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.