Le client est roi, et aujourd’hui les clients de tous les secteurs d’activités sont de fervents utilisateurs de technologies du numérique. Accéder à un service/produit via le web, son smartphone, sa tablette ou encore récupérer des informations d’un objet connecté sont devenus la norme. Nous avons rencontré Florent Ricci, DSI de Stanley Security France pour évoquer le sujet, l’impact sur sa DSI et les perspectives offertes à son entreprise par cette transformation digitale.

 

La transformation digitale comme avantage concurrentiel

« Embrasser cette transformation digitale c’est vital ! », nous déclare d’emblée Florent Ricci, DSI de Stanley Security France. Le groupe Stanley spécialisé dans l’outillage (Black & Decker), ainsi que la sécurité, a lancé cette année un plan de digital excellence à l’échelle mondiale.
Un très grand nombre d’entreprises en France, et ailleurs dans le monde, choisissent d’embrasser cette transformation digitale. Cette décision, motivée par une volonté de répondre aux attentes technologiques toujours plus importantes des clients, ouvre un univers d’opportunités immense.

Pour une entreprise comme le groupe Stanley, les objets connectés et/ou intelligents ou encore les drones représentent le futur. « Personnellement quand je dois acheter un produit ou un service, je me demande toujours si ce dernier est connecté et accessible à distance et c’est clairement ce dernier que je choisirais. Non seulement pour le coté pratique mais également par ce que j’aurais le sentiment que la société qui le développe a compris les enjeux du digital et saura m’apporter les évolutions futures que j’attends » nous dit Florent Ricci.

Cette transformation digitale requiert un renouveau intelligent des processus de fonctionnement en interne et en externe. « Nous devons intégrer nos clients dans notre réflexion sur nos nouveaux produits, et ce, toujours plus en amont » nous déclare Florent Ricci. Ce plan d’action stratégique poussé par la direction du groupe Stanley se traduit par un budget innovation et processus affiliés multiplié par 5 !

Nécessité de transversalité & Impacts pour la DSI

Dans un groupe international lorsque l’on souhaite mener un projet de transformation digitale, l’alignement stratégique entre les différents pays et les différents départements est capital. Et pour le groupe Stanley c’est leur Chief Digital Officer qui est charge de cette mission transverse. Sans rentrer dans le débat du POUR et du CONTRE, le CDO a le mérite d’amener une vision fluide du projet à l’échelle globale, « et la DSI est un de ses relais privilégiés pour adapter ou développer ces transformations technologiques » reconnait Florent Ricci.

Pour la DSI le challenge est important, les missions dites habituelles doivent être menées de front avec le développement de cette transformation digitale.
« Mais ce changement est accueilli positivement par les équipes de la DSI qui se voient offrir l’opportunité d’évoluer sur des projets technologiquement captivants, de participer pleinement à la stratégie de l’entreprise et d’être acteur de son succès » s’enthousiasme Florent Ricci.

FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.