En 2018, Atout DSI a interrogé plusieurs DSI pour en savoir plus sur la transformation  numérique des établissements de santé (hôpitaux et cliniques). Cette année, nous avons eu l’opportunité d’en savoir plus sur l’innovation digitale dans les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et les établissements qui accueillent des personnes handicapées, grâce à Wixalia,  opérateur wifi et Internet haut débit spécialiste de la santé digitale, avec lequel nous avons mené une étude et co-rédigé un guide sur le sujet.

Quels sont leurs challenges et la réalité de leurs projets digitaux ? Quelles sont les nouveaux usages digitaux attendus  ? Quels sont les freins à la transformation digitale et comment les lever ?
Plus de 50 directeurs d’établissements ont partagé leurs challenges et projets de transformation digitale, enrichis par le retour d’expérience d’experts, de directeurs d’établissements et de DSI acteurs de l’innovation en Ehpad. Retrouvez  également dans le guide un panorama des nouveaux usages digitaux attendus dans le secteur pour améliorer le parcours et le quotidien des publics fragiles et soutenir l’efficience des établissements et des professionnels.

Téléchargez le guide sur l’innovation digitale en Ehpad de Wixalia

Les Ehpad et établissements médico-sociaux préparent leur transformation digitale malgré les freins rencontrés

Si l’étude révèle que plus de la moitié des directeurs interrogés n’ont pas de projets digitaux définis à moyen terme, elle met aussi en évidence que le digital émerge à des rythmes bien différents. Pendant que certains mettent en place un réseau très haut débit sécurisé, d’autres se munissent de logiciels pour favoriser la traçabilité des soins ou encore investissent dans les objets connectés pour la prévention de la déshydratation.

Concernant les freins à l’innovation dans les ehpad, tous les directeurs d’établissements interrogés restent unanimes.

Témoignages – Comment accompagner l’innovation digitale dans les ehpad ?

Frédéric Bourcier, DSIO de la Fondation Partage et Vie (118 établissements et services dont des Ehpad, des centres pour personnes handicapées et des Accueils de jour) et Francis Manzac, DSI et Directeur de l’innovation d’Arpavie (premier groupe associatif gestionnaire de 130 Ehpad et résidences autonomes) dévoilent leurs bonnes pratiques pour accompagner la transformation digitale.

Les bonnes pratiques de la Fondation Partage et Vie

  1. Des ingénieurs et des équipes R&D activement présents en établissement, pour détecter les opportunités digitales. L’empathie au cœur de l’innovation !
  2. Associer les opérationnels les plus concernés dès la qualification de l’opportunité, pour identifier les gains potentiels, les impacts et les risques éventuels.
  3. Faire des choix technologiques durables (matériels et infrastructures).
  4. Mettre en place une pédagogie et une communication régulières et adaptées à tous les niveaux de maturité digitale : dossiers de fond, actualités, tutoriels vidéos… Une priorité : rester centré sur les usages et les gains opérationnels de chaque innovation.
  5. Veiller à industrialiser les déploiements pour alléger la charge de l’établissement et maîtriser la qualité.

Les bonnes pratiques d’Arpavie

  1. Chaque innovation est expérimentée à minima dans deux établissements pour en améliorer le contenu et pour mesurer les gains réels. Un argument de poids pour convaincre en interne comme en externe, en particulier les financeurs
  2. Pas d’innovation en laboratoire : les start-ups retenues pour développer des innovations digitales sont invitées à travailler directement au cœur des établissements. Des réunions de brainstorming sont organisées, avec les professionnels, les aidants hors de l’établissement, les proches des résidents…
  3. Les familles sont également intégrées dans les réunions de lancement pour renforcer l’impulsion digitale.
Téléchargez le guide  sur l’innovation digitale de Wixalia
FavoriteLoadingAjouter à mes favoris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.